Vampires + 2 GM = Les aventures d’Aliette Renoir (Tome 1)

Hey les sirènes !

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler de sirènes mais d’un autre être fantastique : le VAMPIRE.

J’ai récemment lu le superbe livre qu’est La secte d’Abaddon (Les aventures d’Aliette Renoir) de Cecilia Correia. Oui je dis bien super car ce livre réunit tout ce que je recherche dans un livre. J’ai passé un superbe moment en lisant ce livre, entre rire, angoisse, et papillons dans le ventre … C’était épique.

Voici d’abord la quatrième de couverture et je continue ma critique :

En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Je dois avouer que je ne savais pas à quoi m’attendre en ouvrant ce livre, même après avoir lu le paragraphe ci-dessus.

Et puis les chapitres se sont enchainés et je n’ai pas pu m’arrêter et j’ai adoré.

J’avais peur que ça soit une histoire compliquée avec son fond de seconde guerre mondiale et la complexité habituelle des vampires dans la plupart des récits où ils figurent. Finalement les vampires sont toujours aussi compliqué, mais ma peur de trop plonger dans la seconde guerre mondiale s’est vite dissipée, l’ambiance et le caractère envahissant des allemands est bien là, je me suis sentie voyager dans le temps mais pas plongée dans un livre d’histoire.

Puis, autre le bon dosage de la période et du lieu, la hiérarchie des vampires et très bien expliquée, il n’y a pas de superflu, pas de descriptions lassantes ou de détails inutiles.

Passons maintenant au plus intéressant : les personnages ! Je me reconnais tellement en Aliette, et c’est cela qui m’a fait me dire, ce livre est pour moi ! C’est le livre ! Cette héroïne est drôle, maladroite, peureuse, elle n’a pas sa langue dans sa poche, et terriblement attachante !

Quant aux deux personnages masculins, Lawrence fait un excellent duo avec Aliette, il est très attachant, et Sytry qu’on apprend à mieux connaître dans la seconde partie du récit a un charme fou. Je ne sais même plus qui je préfère.

Pour ce qui est des personnages secondaires il y a ceux que j’ai détestés et que je trouvais louches et ceux pour qui je ne savais quoi penser tout comme Aliette je pense. Le narrateur étant Aliette.

Donc Dix sur Dix !!

Une citation pour la fin :

-Aurais-tu perdu la clef?
– La clef de quoi? La clef de la porte? […]
– Non, je voulais parler de la clef de ce gouffre qui te sert de bouche. Parce que franchement, si tu pouvais la fermer et l’égarer quelque part, ça nous avancerait bien!

Malheureusement j’ai acheté ce tome en format poche (seul format dans ma librairie…) je devrait donc sûrement attendre la sortie du second tome en poche pour pouvoir continuer (sauf si je craque) .

J’espère que ce retour aux livres vous a plu et bonne rentrée !

signature

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s